Agrile du frêne

A+ A- A

La présence de l’agrile du frêne sur le territoire otterburnois a été confirmée en 2014. L’agrile du frêne correspond à un coléoptère de couleur vert métallique mesurant de 8,5 à 14 mm de longueur et de 3,1 à 3,4 mm de largeur. Son corps étroit et allongé est assorti d’une tête aplatie. L’agrile du frêne attaque et infeste toutes les espèces de frêne (fraxinus) indigènes d’Amérique du Nord ainsi que de nombreuses espèces exotiques de frêne. La propagation de cet insecte ravageur est facilitée par le déplacement de bois déjà infesté. L’agrile du frêne se propage aussi de façon naturelle durant sa période de vol. Pour limiter le mouvement des matières potentiellement infestées, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a créé des zones réglementées afin d’encadrer le déplacement, notamment, des matières ligneuses du frêne (branches, troncs, souches, feuilles fraîches, copeaux de bois, etc.)

AgrileSelon l’ACIA, «les signes d’infestation par l’agrile du frêne se manifestent normalement lorsque l’arbre est gravement infesté. Les signes peuvent inclure la diminution de la couleur verte dans les feuilles au sommet (chlorose) et le dégarnissement et le dépérissement de la cime.» La présence de galeries en forme de serpentin que l’on trouve sous l’écorce d’un frêne ainsi que de petits trous de sortie de l’insecte en forme de «D» peuvent être des signes d’infestation. Au fil de la période d’infestation, des pousses peuvent se développer sur les racines, le tronc ou les branches dans le but de trouver de nouvelles façons de transporter les éléments nutritifs. Cependant, la cime continue de dépérir et l’arbre finit par mourir.

La période favorisée pour l’abattage et l’élagage d’un frêne infesté est du 1er octobre au 15 mars de chaque année. Une demande d’autorisation d’abattage d’arbre devra être déposée au Service de l’urbanisme de la Ville. Afin d’analyser la demande et de recenser les frênes sur le territoire, une inspection sera effectuée. Dans le but d’assurer la pérennité du couvert forestier, des règles de remplacement peuvent s’appliquer.