L’herbe à poux

A+ A- A

L’été est une période où plusieurs d’entre nous ressentent plus intensément les désagréments des allergies au pollen de l’herbe à poux. Les symptômes vont de la rhinite à la conjonctivite, en passant par l’aggravation de l’asthme, la fatigue et la perte de productivité.

Il est possible de réduire le pollen de l’herbe à poux en exécutant un geste efficace et pourtant bien simple: la tonte. Le Service des travaux publics effectue constamment la tonte de ce type de plante près des infrastructures municipales ainsi que dans les parcs et espaces verts de la Ville pour empêcher la floraison.

Vous pouvez vous aussi contribuer à réduire la production de pollen et de graines en effectuant deux coupes des plants d’herbe à poux au courant de l’été, soit une à la fin du mois de juillet et une autre à la fin du mois d’août. Ces actions permettent grandement de réduire la pousse de nouveaux plants et, conséquemment, les effets allergènes du pollen. L’arrachage des plants est aussi un autre moyen écologique et efficace.

Pensez à tous vos voisins et amis qui subissent des allergies; arrachez ou coupez au ras du sol l’herbe à poux!

Pour plus de renseignements :

http://sante.gouv.qc.ca/conseils-et-prevention/reconnaitre-et-limiter-l-herbe-a-poux/.